:: Camper dans les Contrées :: On se connait ? :: Allez, au boulot ! Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lisun Naprene - l'Avenir appartient à ceux qui le volent !

avatar
Lisun Naprene
J'aime bien les pissenlits moi.
Masculin
Métier : Prostitué
Localisation : Vohilis
Début de l'aventure : 14/07/2017
Discussions avec soi-même : 13
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 14 Juil - 18:07


Papier d'immatriculation


Lisun Naprene

T'es qui au juste ?






Sexe : Homme
Âge : 28 ans
Contrée d'origine : Vohilis
Localisation actuelle :Toujours Vohilis
Métier :Prostitué/Voleur
Situation familiale : Fils unique, célibataire.
Nombre de Mall's en poche : Une assez faible somme.
" Où la force échoue, la ruse réussit. L'essentiel est d'avoir un oeil et une oreille dans la place. "
 

Tu trimbales quoi avec toi ?


Lisun n'a sur lui pas grand chose, mis à part quelques vêtements de peu de valeur, un couteau pliable et un vieux balancier usé trouvé par terre.
Ça paye pas de mine.

Et tu ressembles à quoi ?


Lisun, 28 ans plus ou moins, possède des cheveux bruns entre chocolat noir et chocolat au lait, et des yeux marrons plutôt clairs qui mystérieusement possèdent eux-mêmes des éclats jaunes foncés, ceci n'explique pas cela mais ceci est inutile quand cela n'est pas utile.
Il est d'une taille plutôt convenable ayant la grande majorité de ses pieds touchant le sol bien qu'il en reste passablement une bonne somme qui ne le touche pas, enfin c'est ce que l'on peut penser, libre à vous de consommer de la drogue en grande quantité.
Bon disons que sa taille est plutôt moyenne ce qui fait qu'il est plutôt court sur pied, n'ayant pas inventé le mètre et encore moins l'eau chaude, je peux cependant estimer qu'il a une taille aux alentours de 1m56, foutus nains qui baissent la moyenne !
Il a une peau claire de façon à ce qu'il pèle et attrape des coups de soleil s'il va dehors 30 secondes (façon de parler), la vie est bien faîte, hein ?
Après on peut sans hésiter parler de sa corpulence que certains n'hésiteraient pas à qualifier de maigre, tandis que d'autres crieront à l'anorexie pour ma part, je trouve qu'il est plus que mince, assez maigre en effet, en même temps c'est pas avec son salaire qu'il va manger à sa faim.

Puis dans les caractères qu'on trouve spéciaux et uniques chez lui, on retrouve un tatouage noir sur sa peau blême qui démarre du haut de l'aine jusqu'au niveau de son nombril sur le côté droit qui représente une balance qui penche à gauche, trouée par un poignard stylisée bien entendus, ce qui signifierait selon ceux qui l'ont vu que sa justice est la vengeance ou qu'il est prêt à se venger pour rendre la justice.
Tatouage (approximatif):
 

Tu vas pas nous créer des problèmes au moins ?



Psychologiquement parlant Lisun Naprene est en somme toute assez spécial.
Disons que si on devait le résumer à dix mots, lui et son caractère, on ne pourrait pas.
Mais si on devait le caractériser sur des clivages alors là ça serait plus facile, ah oui, allez les esclaves au boulail !

*Egoïste/Généreux : Entre les deux mais disons qu'il sera plus facilement généreux si vous êtes plus pauvre que lui, il a un coeur qui bat sous ses guenilles et ça se voit et se ressent.

*Fermé/Sociable : Il est plus sociable que fermé, bien plus, c'est le genre de personne à vous aborder dans la rue et à aborder tous les sujets avec vous.

*Ouvert/Oubleu : Qu'on me jette aux douves celui qui a fait ça !!!!

*Humble/Egocentrique : Qu'on se le dise au fond des ports (porcs ? °°) ce n'est pas le dernier à se jeter des fleurs et pas que des pissenlits ! Mais de là à dire qu'il est mégalomane disons qu'il est à cheval entre les deux, pile sur la barre oblique (à cheval dessus ?)

*Attentif/"Ah t'existes ?" :  Il est finalement assez doux et attentif aux autres malgré sa facilité à se vanter parfois de ses exploits, il sait se montrer attentif et à l'écoute des autres, c'est d'ailleurs ce qui se fait le mieux dans le métier !

*Adroit/Maladroit : Disons que son adresse laisse parfois à désirer si il peut être précautionneux et habile, l'adresse est chose toute assez rare chez lui si l'on veut.

*Agauche/Malagauche : *plouf*

*Artiste/Pas Artiste : Ne venait pas lui parler d'art, il n'y connait rien ! S'il sait jouer un voire deux airs de piano simplissimes, la peinture c'est non, le dessin c'est non, la calligraphie c'est non, bref il est incompétent (en un mot, pas en trois) dans la matière et c'est rien que de la dire.

*Contemplatif/"Quand on en a vu un de long, on les a tous vu" : Si l'art n'a même pas pris la peine d'effleurer son être, il adore être entouré de gens d'art, un mécène aurait-il été s'il avait eu du pouvoir, malheureusement il n'a pas d'argent.

*Agressif/Petit Ours en peluche qui fait des paillettes: Dans les mots vous avez l'anti-peluche 3000 dans les geste vous avez Mr.Ours en peluche, un pacifiste agressif qui utilise le passif-agressif si vous préférez, pour que ça soit plus clair.

*Courageux/Lâche : Plutôt courageux même si l'honneur lui importe peu, il est plus à user des ruses pour gagner, un voleur sournois parmi des chevaliers honorables quoi.

Sans en avoir fait un rond point, je crois qu'on a fait le tour de Lisun, niveau caractère tout du moins.

Tu viens d'où comme ça ?


Né vers l'âge très emblématique de zéro an (il faut toujours que je la fasse cette blague décidément) Lisun Naprene est le fils de Madame Nonferi et Monsieur Naprene. Dans la famille les "n" sont sacrés depuis trois générations.
Son père était un marchand pauvre devenu proxénète comprenant bien vite que dans la loi du marché, l'amour valait plus que la denrée et qu'on vivait mieux d'amour et d'eau fraîche que de carottes quand on était dans la finance et dans le commerce, ou les deux à la fois, on a déjà vu plus grandes intromissions.
Sa mère était une prostituée dans son jeune âge devenue par la suite ménagère chez un bourgeois, puis folle, elle s'opposera à son mari qui devait mettre son propre fils dans son commerce, elle qui avait connu l'enfer des habitas qui n'ouvrent pas, en est devenue folle de voir le père usait du fils comme de la mère.
Il grandit donc dans cet environnement durant toute sa jeunesse puis à l'âge adulte, quand il quitta son père et sa mère, déjà âgés, il tenta de faire commerçant mais la concurrence avait été éduquée dans cette optique là plus tard, pas lui. Il y gaspilla la fortune de son père car jusqu'après la mort de ces parents, il tenta de faire prospérer son commerce. Retombé à zéro, il dut repartir au point d'où on l'avait retiré dans une maison close réputée. Mangeant à sa fortune plutôt qu'à sa faim, il eut la chance un jour qu'un homme à qui, il avait rendu son "service" n'eu rien à lui donner en retour, et par une chance extraordinaire seuls ses vêtements pouvaient payer la note. Ainsi Lisun gagnait les vêtements qui lui permirent à maintes et maintes reprises d'occasionner des vols sous l'apparat d'un noble bourgeois au parler fantaisiste aux multiples galimatias qui paraît-il le ferait passer pour un complaisant bourgeois illuminé auprès de ces hôtes devenus victimes ou destinés à le devenir.
C'est ainsi sous le pseudonyme de Florin Chevalairie, qu'il se balade parfois dans des habits de gens aisés à la rencontre d'un bourgeois à voler, ou que parmi ses connaissances élevées, il dupe quelques jeunes bourgeois naïf, béjaune s'il en est.

Mais comment ? Oui comment est-il devenu ce cambrioleur déguisé ? ça ne s'est pas fait en un jour ? Et bien oui et c'est cette partie de sa vie que je vais devant vos yeux ébahis vous développer plus que tout autre chose !

Lorsqu'il n'avait que 22 ans, qu'il connût donc ce fameux temps que ceux qui n'eussent jamais été vingtenaires ne connaissent point, à cet âge-là, il quitta famille et foyer pour tenter sans réussite hélas, de se creuser une petite place, une part léonine dans le domaine financier et les entreprises mercantiles. Usant de prime abord, les bas-fonds de ses bourses cuirées puis à la mort du paternel et de la maternel, pour son commerce, il vidait les fonds que lui offrissent la faucheuse et ses compagnons. Aux affaires matutinales, le puit n'était qu'un léger gouffre ainsi qu'une plaie qui cicatrisât, à celles prandiales et post-prandiales, c'était le couteau qui ainsi que d'endettées harengères ouvrissent la dernière lettre avant que la clé trouvât sienne, la place sous la porte, impunément meurtrît la plaie et l'infectât, enfin aux ventes vespérales dernières et singulières et au comptage nocturne, c'était l'effondrement d'un rêve, le "c'est fini" que dissent les banquiers au marchand importuns qui n'eût réussi à gagner sa vie ainsi qu'une mine qui s'effondrât sous les vis desserrées et les coups qu'eût donné quelque anarchiste.
Il avait commencé son commerce pour ces vingt-deux années, celle d'après il revenait à son logis, sa maison qui jamais n'ouvrait mais qui laissât entrer les clients qu'elle sustentait, ainsi que ses ouvriers, dont lui, sans le sou et démuni.
Pour sa vingt-quatrième année, il eût la chance d'accueillir dans sa couche légère de travailleur, un bourgeois richement habillé, ainsi que le plus riche des Chefs de Contrée, qui pour ses délicates faveurs, n'eût d'autre alternatives diverses, que d'offrir à son puit de tendresse, un manteau d'hermine blanche, aux décorations franches, aux dernières couleurs qu'on faisait, avec l'ensemble qui avec y allait, à l'unisson ils formassent, ces habits beaux et raffinés qui servissent, à résoudre plus tard les pécuniaires impasses, du garçon de joie à défaut de résoudre ses vices. Partant nu, quelque habit de coton sur le corps, le bourgeois ne réapparût plus et on le cherche encore.
Lorsque n'ayant d'autre occupation sans doute, le jeune homme vaillamment prit la route, d'une librairie déserte, inoccupée, il décidait d'en faire son affaire, et à pas vifs, à belles foulées, à souffle coupé, il cambriolât la maison aux livres pour pas cher. Mais cet événement et ces faits que contât, l'impudent (pas tant que ça) à ces coreligionnaires, fit qu'ils sentissent qu'un amas ailé dans leur dos poussa, et tentassent de répéter l'action à en devenir de géants pécuniaires. Or si la librairie aurait été l'affaire d'un gueux, celles qu'ils essayassent furent celles de voleurs prestigieux, ratant irréfragablement les méfaits, les "casses", c'est dans le Forts que bien la moitié des brigands trouvassent leur place. Lui, vif le pas certain, la course véloce, réussît à fuir et sauver et sa chair et ses os, s'exilant entre forêts et mer, pour un délais incertain, parfois dans les bois, parfois dans une barque, à demi-mort d'inanition, il vécût en un lieu lointain, loin de la civilisation, des épées et des arcs.
Quand sa recherche fût après des mois abandonné, il reparût et vit sa vie de prostitué damné, durant cette période, vivant d'eau fraîche et d'amour, à recommencer ses méfaits, il y pensât toujours, mais plus réfléchi, plus mûri certainement, il lût ce qu'il eût volé un an auparavant, des livres de crimes, de vols et de gain d'argent, dont il s'abreuvât l'esprit abondamment.
Pour sa vingt-sixième année, après s'être "désabruti" sur le crime, il commençât et enchaînât deux petits vols commis sans peine, durant lesquels, sur la bête humaine, l'esprit stratégique prime, dans une lutte qui dans l'esprit seul, se démène.
Se liant dans la même année, avec un bourgeois de sincère pleine amitié, il se faisait nommer par celui-ci, par son pseudonyme inventé : le fameux Florin Chevalairie.
Pour parfaire le personnage, c'est trois jours et trois nuits, qu'il dût donner pour cette invention complète et finie, qui le sortît plus tard d'ennuis, et qu'il jurât de garder toute sa vie.
Il sera poursuivi pour une vieille affaire, et repartira en exil un an durant, n'ayant plus que cela à faire, il se perfectionna là-bas longtemps.
Enfin, cette année, ces derniers mots, de nos jours, il compte bien, enfin prendre sa revanche, pour essayer d'enrailler la machine "toujours", qui fait les pauvres, pauvres du lundi au dimanche, et c'est pour cela, toutes ces choses, c'est pour tout ça, qu'il veut s'enrichir tant par son travail officiel, que par les vols de çà, de là, en suivant l'adage qui dit qu'en s'aidant on reçoit l'aide du ciel.  

Un peu du vrai toi


Prénom / Pseudo : Gamar :)
Âge : "Impossible de vous dire mon âge: il change tout le temps."
Comment as-tu connu le forum ? Parce que je suis de retour :D
Depuis combien de temps fais-tu du RP ? Un bon moment.
Un p'tit mot à nous laisser ? Wouah !

Code by Kallie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Severine Vendevert
Tu me laisses un goût amer, Pépin.
Féminin
Métier : Apothicaire
Localisation : Dorush
Début de l'aventure : 29/11/2016
Discussions avec soi-même : 177
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 14 Juil - 18:59
Cet avatar : canooooon !!!

Serait-ce un DC .... Suspect

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Trianna Qureshi
Il ne suffit que d'y penser, pour être libre.
Féminin
Métier : Servante
Localisation : Athalie
Début de l'aventure : 02/08/2016
Discussions avec soi-même : 352
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 14 Juil - 22:25
Je suis intriguée donc

Et bien bienvenue ou re-bienvenue ! J'aime beaucoup ce ptit nom !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lisun Naprene
J'aime bien les pissenlits moi.
Masculin
Métier : Prostitué
Localisation : Vohilis
Début de l'aventure : 14/07/2017
Discussions avec soi-même : 13
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 15 Juil - 1:52
Severine : merci et non c'est pas un DC ^^

Trianna : Hé hé merci, en effet c'est un re-bienvenue, j'avais dit (je crois) que je reviendrais du temps de Magnanime ;)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Azran Surion
Ça vous dit rien une "Sirène" ?
Masculin
Métier : Capitaine Pirate
Localisation : Le Chien de Mer
Début de l'aventure : 03/12/2016
Discussions avec soi-même : 117
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 15 Juil - 3:15
Lisun Aprene, Lisautre Naprene pas.

C'est tout pour moi
(Re-bienvenue )

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Drystan
Je t'apprends à nager ?
Métier : Pirate !
Localisation : Khalem.
Début de l'aventure : 16/09/2016
Discussions avec soi-même : 63
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 15 Juil - 9:40
Bienvenue, puisse cette fiche être plus concluante que les deux précédentes :D
Hâte de lire ce personnage, en tout cas !

_________________



Drystan ironise en slategrey.
JOURNAL DE BORD
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Sam 15 Juil - 13:42
Invité
Bienvenue à toi :D

Hâte de pouvoir en savoir plus sur ton personnage !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Dixie Quinn
Pourquoi tu regardes mes cuisses au juste ?
Féminin
Métier : Gérante du bordel "La Rainette Rouge"
Localisation : Khalem
Début de l'aventure : 06/07/2017
Discussions avec soi-même : 14
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 15 Juil - 17:35
Coucou et bienvenue

Un très bon courage pour l'écriture de ta fiche et au plaisir de se rencontrer en rp...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lisun Naprene
J'aime bien les pissenlits moi.
Masculin
Métier : Prostitué
Localisation : Vohilis
Début de l'aventure : 14/07/2017
Discussions avec soi-même : 13
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 16 Juil - 15:59
Merci à vous tous ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Trianna Qureshi
Il ne suffit que d'y penser, pour être libre.
Féminin
Métier : Servante
Localisation : Athalie
Début de l'aventure : 02/08/2016
Discussions avec soi-même : 352
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 22 Juil - 15:37
Lisun

Où en es-tu de ta fiche ? Cela fera une semaine demain mais je n'ai pas encore vu de changement sur le sujet que tu as posté ...

Bon courage !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lisun Naprene
J'aime bien les pissenlits moi.
Masculin
Métier : Prostitué
Localisation : Vohilis
Début de l'aventure : 14/07/2017
Discussions avec soi-même : 13
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 23 Juil - 23:38
J'y arrive, j'y arrive !
C'est juste qu'un festival sauvage s'est fichu en travers de mon chemin !!

Mais je suis de retour pour finir ma fiche !!!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lisun Naprene
J'aime bien les pissenlits moi.
Masculin
Métier : Prostitué
Localisation : Vohilis
Début de l'aventure : 14/07/2017
Discussions avec soi-même : 13
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 7 Aoû - 12:16
Bon étant donné que je serais absent demain pour une durée de 2 semaines, je crains de ne pas pouvoir finir la fiche avant mon retour, je vais quand même essayer mais je ne promets rien D:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lisun Naprene
J'aime bien les pissenlits moi.
Masculin
Métier : Prostitué
Localisation : Vohilis
Début de l'aventure : 14/07/2017
Discussions avec soi-même : 13
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 23 Aoû - 23:41
De retour pour la finir d'ici la semaine prochaine !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Trianna Qureshi
Il ne suffit que d'y penser, pour être libre.
Féminin
Métier : Servante
Localisation : Athalie
Début de l'aventure : 02/08/2016
Discussions avec soi-même : 352
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 24 Aoû - 9:22
On attend ça avec impatience alors
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lisun Naprene
J'aime bien les pissenlits moi.
Masculin
Métier : Prostitué
Localisation : Vohilis
Début de l'aventure : 14/07/2017
Discussions avec soi-même : 13
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 31 Aoû - 18:30
Enfin terminée, après les vacances, les problèmes internet, la maladie, ma fiche est dès à présent finie !
Je suis désolé pour le temps d'attente absolument canonique digne de Mathusalem.....quelle coïncidence ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Trianna Qureshi
Il ne suffit que d'y penser, pour être libre.
Féminin
Métier : Servante
Localisation : Athalie
Début de l'aventure : 02/08/2016
Discussions avec soi-même : 352
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 31 Aoû - 22:55
Aaaah ! Me voilà donc

Et bien écoute, j'ai trouvé le ton très léger et humoristique ! Lisun embrasse beaucoup plus l'univers que tes précédents essais, ce qui est très chouette

J'ai juste relevé quelques petits choses :

• Partie caractère : Umpa Lumpas / Bisounours, on ne connait pas ça ici ! Tu parles également de ninja et de samouraï, ça ne me semble pas adapté non plus. C'est très anachroniques par rapport à l'univers et surtout ça n'existe point !

• Histoire :
- "un riche bourgeois habillé ainsi qu'un ministre du Roy" : il n'y a point de ministre chez nous, mais uniquement des Chefs ou des Conseillés, le Roy lui n'existe point
- "devenir millionnaire": préfère plutôt "richissime" ou "rouler sur les Mall's" par exemple
- "c'est dans les Forts que bien la moitié trouvassent leur place" : est-ce que cela signifie bien des coffres ? Parce que le mot Fort sur Mathu désigne la prison à Kravmalörg, donc ça pourrait prêter à confusion !

• Puis une petite relecture permettrait d'évacuer les dernières redites et erreurs que l'on y retrouve !

Bientôt prêt à parcourir les Contrées du coup, dis moi ce qu'il en est quand tu auras jeté un œil là-dessus !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lisun Naprene
J'aime bien les pissenlits moi.
Masculin
Métier : Prostitué
Localisation : Vohilis
Début de l'aventure : 14/07/2017
Discussions avec soi-même : 13
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 3 Sep - 20:38
Arf, il semblerait que ma fiche soit en effet dans le style contexte et tout ce qui est paperasse soit hors-rp, bon du coup, je remédierais à cela, pour le Roy, il me semblait qu'il y avait eu un système monarchique car selon la chronologie : "An 3800 - 3900 : Et ça leur a pris ce temps-là pour recréer un système de vie viable entre les quatre Contrées, d'établir des règles, de trouver sa place, de se créer une vraie identité culturelle. " Donc que la politique venait de découler d'un autre système : monarchie ou empire. (d'ailleurs coquille à la chronologie, où l'année 1049 est détaillée à la fin alors que ça devrait être l'année 4019) Cela sera également modifié.
-Non, non c'est bien les Forts, ces fameux-là qui enferment ceux qui volent avec échec les commerçants :o A moins que la coutume veuillent qu'on enferme les mauvais brigands dans des coffres ?

Pour la relecture, je n'en n'avais pas trouvé le courage après avoir fini l'histoire mais je vais m'y atteler.

Voilà je vous recontacte après correction ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Trianna Qureshi
Il ne suffit que d'y penser, pour être libre.
Féminin
Métier : Servante
Localisation : Athalie
Début de l'aventure : 02/08/2016
Discussions avec soi-même : 352
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 4 Sep - 18:44
Oh bien vu pour le 1049 dans la chrono, j'ai vraiment bugué sur cette date, ça fait déjà 2 fois qu'elle apparait en coquille uhuh

Alors concernant une sorte de Monarchie non pas franchement, c'était surtout l'arnachie ! Justement il n'y avait rien de "construit", c'était plutôt la loi du plus fort !

Concernant le Fort il est unique, il n'y en a pas plusieurs ; il se trouve à Kravmalörg du coup !

Merci pour le reste o/
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lisun Naprene
J'aime bien les pissenlits moi.
Masculin
Métier : Prostitué
Localisation : Vohilis
Début de l'aventure : 14/07/2017
Discussions avec soi-même : 13
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 9 Sep - 2:10
Je crois être bon ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Trianna Qureshi
Il ne suffit que d'y penser, pour être libre.
Féminin
Métier : Servante
Localisation : Athalie
Début de l'aventure : 02/08/2016
Discussions avec soi-même : 352
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 10 Sep - 20:51
J'ai encore trouvé un "Bisounours", mais rien de bien grave o/ Je t'invite à l'enlever quand même ;)

Lisun a écrit:
Dans les mots vous avez l'anti-bisounours

Tu es prêt à partir dans les Contrées donc !

N'oubli pas d'aller faire un petit tour par ici pour y déposer ton nom : http://dra-mathusalem.forumactif.org/t41-registre-civil
Il te reste également ton profil à remplir !

Tu peux créer un carnet de bord ou non, c'est comme tu le souhaites, puis tu peux partir à la recherche d'un compagnon pour une aventure quelconque !

Amuse-toi bien
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
De retour à Mathusalem :: Camper dans les Contrées :: On se connait ? :: Allez, au boulot !-
Sauter vers: