:: À la découverte de Mathusalem :: La bibliothèque pas numérique :: Pages déchirées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

5. Ce que tu vas croiser dans les Contrées

avatar
La Mathu'Omniscience
L'âme du Monde
Début de l'aventure : 27/05/2016
Discussions avec soi-même : 151
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 19 Mar - 21:27

C'est quoi ce truc ?


Bestiaire


Cuticad

Localisation : Maigolun

Description : Si l'on n'y prête pas attention, le Cuticad apparait comme une simple plante, tendant vers la mauvaise herbe. Ne possédant ni vu ni ouïe mais une simple capacité olfactive lui permettant de se nourrir, le Cuticad passe la plupart de son temps encré au sol, grâce à sa face marron, lui permettant alors de se nourrir de multiples micro-organismes. Il se déplace lentement, d'un point d'encrage à un autre, sur de petits distances uniquement.
C'est un animal difficile à repérer et tout à fait inoffensif. Il est toutefois difficile de l'arracher à son point d'encrage.

Utilisation : Les feuilles du Cuticad sont riches en sucres, ce qui les rend tout à fait agréable à mâchouiller, tout en procurant une once d'énergie supplémentaire.

Proposé par Trianna Qureshi
http://i.imgur.com/aLys9nw.jpg


Tarak

Localisation : Kravmalörg / Maigolun

Description : Le Tarak est un quadrupède omnivore au pelage et à la peau blanche, mesurant environ un mètre soixante au garrot. Son aspect pourrait se décrire comme étant squelettique, ses os seyant sous sa peau, alors qu'il s'agit d'un animal tout en muscle et force brut.
Il se distingue par son museau allongé à l'apparence osseuse, sa collerette surmontée d'une courte crinière et ses oreilles si pointues qu'on pourrait les prendre pour des antennes.  
C'est un animal méfiant, vif et qui devient rapidement agressif s'il se sent menacé, jouant des sabots.

Utilisation : Le Tarak n'est pas un animal chassé pour sa viande, qui est une denrée plutôt pauvre et au goût peu appréciable, mais il l'est pour son ossature. En effet, les os de Tarak sont tantôt souples, tantôt très résistants, permettant aux populations du Nord et de l'Est de fabriquer de nombreux outils utiles au quotidien.

Proposé par Trianna Qureshi
http://i.imgur.com/aLys9nw.jpg

Herbier


Asäar

Localisation : Forêt d'Olm

Description : L'Asäar est une plante d'environ 15-20 centimètres, possédant généralement deux à trois fleurs. La base de la fleur est toujours bleue, mais aux teintes variées, claire, cyan... Dépendant alors de l'endroit où la fleur a poussé. Cependant, le bout des pétales est toujours transparent et le pistil, quant à lui, est jaune. Ce dernier, tout comme le pollen, émet en permanence une douce lumière.

Utilisation : Bien sûr, on peut se servir de cette magnifique fleur pour s'éclairer. Pour ça, il suffit de récolter le pollen (le pistil s'éteignant une fois séparé de la fleur) et de le mélanger à de l'eau pour obtenir une pâte visqueuse et luminescente. Plus la mixture sera concentrée en pollen, plus celle-ci sera brillante. Le mieux est d'ensuite l'enfermer dans un récipient transparent mais on peut également en recouvrir un morceau de bois et attendre que cela sèche. Cette dernière solution reste tout de même moins efficace.

Proposée par Haren Eccenam
http://i.imgur.com/KDjL1mt.jpg

Pousse-Morte

Localisation : En montagne

Description : Petite fleur, plutôt discrète. Pour peu on pourrait presque la prendre pour une marguerite, bien que ces pétales soient plus ternes et son "cœur" noir plutôt que jaune soleil.

Utilisation : Pour le moment l'utilité de la Pousse-Morte est peu connue. La plante en elle-même est peu connue car peu représentée... Mais là où apparaît la Pousse-Morte, et exclusivement aux périodes de pollinisation, on constate que les populations près des champs où elles poussent sont prises de dépression sévère pouvant mener à des suicides collectifs. Les rares initiés à cette plante pourront l'utiliser pour pousser quelqu'un à en finir. Une seule fleur suffit (uniquement pendant les périodes de pollinisation), installée dans une pièce pendant 5 jours, à instaurer des symptômes de dépression profonde aux personnes qui lui sont régulièrement exposées. On remarque aussi d'autres atteintes neurologiques comme d’éventuelles hallucinations visuelles ou auditives et quand le cas se présente, les victimes prétendent souvent avoir vu ou entendu "des fantômes".  

Proposé par Séverine Vendevert
Dessin Original
https://i58.servimg.com/u/f58/17/44/90/96/pousse11.jpg

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
De retour à Mathusalem :: À la découverte de Mathusalem :: La bibliothèque pas numérique :: Pages déchirées-
Sauter vers: