:: À la fin de la journée... :: Bande de tire-au-flanc ! Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Aubépine Boisnoir

Invité
Invité
Lun 21 Nov - 23:18
Invité


Papier d'immatriculation


Aubépine Boisnoir

T'es qui au juste ?






Sexe : Féminin
Âge : 27 ans
Contrée d'origine : Dohilac
Localisation actuelle : Baranor
Métier : Tisserande
Situation familiale : Fiancée
Nombre de Mall's en poche : Aisée
" Il n'y a pas meilleure liberté que celle d'être constamment sous-estimé "
 

Et tu ressembles à quoi ?


Comment décrire la jeune Aubépine ? Premièrement, agréable à regarder, on ne peut le nier. Elle possède ce charme si particulier et ce sourire capables à eux-seuls de faire chavirer plus d'un cœur. De longs cheveux blonds, parfois rassemblés en tresse, descendent jusqu'à son bassin alors que quelques mèches rebelles, évadées de cette chevelure dorée, cachent des yeux aux iris cristallins. De longs et fins doigts, défaussés de tout bijou, témoignent de sa finesse et du soin qu'elle apporte à ses confections en soie. Un diadème finement réalisé ceint généralement son front alors que d'autres bijoux enserrent occasionnellement cou et poignets. Ces marques de richesse ne contrastent nullement avec des habits reflétant la richesse de sa famille, réalisés dans des tissus de qualité. Ces étoffes recouvrent un corps svelte aux formes timides. Mais dès qu'elle s'en défait, son corps présente une longue cicatrice sous le sein gauche, témoin de la tentative d'assassinat qui eut lieu des années plus tôt mais qui laissa des traces aussi bien sur son corps que sur son âme.

Tu vas pas nous créer des problèmes au moins ?


Croyez-vous que son propre nom incide sur le déroulement de votre existence, votre personnalité ou même votre physique ? Les sceptiques douteront donc du fait que le prénom d'Aubépine va à ravir à la jeune fille, renvoie à lui tout seul une image assez précise de son caractère. Cet arbre a beau vous amadouer avec ses ravissantes fleurs, ses branches n'en sont pas moins recouvertes d'épines. Contemplez autant que vous le voudrez, mais il vous faudra accepter le risque de vous faire piquer si vous deviez vous en approcher de trop près.

Aubépine est pourtant une charmante jeune femme, intelligente et malicieuse, digne héritière de la famille fortunée que constitue les Boisnoir. En véritable fille de son père, elle négocie avec une adresse déconcertante, mais peut s'avérer très orgueilleuse lorsqu'on s'en prend directement à elle. Lors des marchandages difficiles, il n'est pas rare de la voir s'emporter, argumenter sans faillir pour convaincre son opposant. Car dès qu'on lui résiste, il ne s'agit plus simplement de commerce mais bien d'un combat dont elle voulait à tout prix sortir victorieuse, son honneur ne permettant aucune défaite. Lui donner un coup de main ? Vous n'y pensez pas, elle est bien trop fière pour accepter de l'aide, sauf en de très rares occasions. Il faut avouer qu'elle se débrouille parfaitement seule malgré ce que diront les mauvaises langues.

Les contacts récurrents avec ses clients affinèrent ses sens, lui apprirent à se méfier de certaines personnes et à leur mentir. Mieux vaut leur cacher certaines vérités, ils n'en feraient que mauvais usage. Quant aux autres clients, elle leur parle à cœur ouvert, leur disant ce qu'elle a sur le cœur. Enfin... autant qu'elle puisse en être capable. Il faut croire que ces années passées à l'échoppe eurent raison de sa franchise d'antan. "Bien sûr que ce foulard vous va !", "où avez-vous acheté ce tissu ? Je n'en ai jamais vu de si beau", "trop épais ? Mais c'est ainsi que cela se porte, voyons ! Vous ferez fureur avec cela autour du cou". Une véritable vendeuse, prête à dire n'importe quel parole qui inciterait ses clients à la débarrasser de ses marchandises. Et le pire, c'est que ça fonctionne. Un don pour la négociation diront certains, une véritable esprit visionnaire plaideront les autres. Car derrières ses affaires se cache un dessein plus grand, bien plus ambitieux. Aubépine vit à Baranor depuis toujours, en connaît chaque recoin et chaque habitant, mais son être tout entier se répugne à l'idée de passer le reste de son existence dans cette cité qui n'a plus rien à lui offrir. Alors elle rêve d'un projet un peu fou, loin de sa ville natale : celui d'ouvrir le plus grand bordel qu'on n'ait jamais vu. Et où s'installerait-elle pour ériger une telle entreprise ? À Athalie, bien sûr. Cela sonnait comme une évidence, cette ville la fascinait et elle en était tombée sous le charme. La jeune femme s'y installerait, elle s'en était fait la promesse, et elle parviendrait à s'élever dans la société et dans l'estime des habitants.

Tu viens d'où comme ça ?


la nuit était calme, aussi calme que puisse être une nuit à Baranor. Puis un cri de nourisson vint perturber le silence, une plainte qui agita tout la maisonnée : le premier son produit par un nouveau né. Tous se pressaient autour du berceau, on disait que le premier né de la famille Boisnoir était une fille, une ravissante future dame. Et savait-on déjà comment se nommerait cette adorable petite créature ? "Aubépine. Aubépine Boisnoir" avait murmuré la mère épuisée. Jamais on avait vu autant de joie dans les yeux de la maîtresse de maison, ni autant de fierté dans ceux de son époux.

Le nourrisson devint une petite fille joyeuse et débordante d'énergie. Elle reçu une éducation digne de sa position : on lui apprit très tôt à compter, lire, écrire, mais également les bases de la danse et des arts ancestraux. Peu à peu, la vie reprit son rythmed'antan, et l'excitation engendrée par la présence de la jeune héritière dans la maisonnée de résorba. Le couple délaissa lentement leur enfant pour se concentrer à nouveau sur leur commerce : s'occuper des clients la journée, compter ce qu'ils avaient dépenser le soir. La naissance d'un second enfant vint à nouveau troubler cette routine, mais elle reprit bien vite. Elicias suivit la même éducation que sa sœur, avec qui il s'entendait à merveille. Enfin, comme peuvent s'entendre des frères et sœurs... Leurs parents ne s'occupaient guère d'eux, et ils passaient généralement leurs journées à jouer, se chamailler, lire ou danser. Et parfois, l'audace les poussaient à s'aventurer dans le bureau de leurs parents, celui destinés aux comptes et qu'il valait mieux ne pas prendre pour terrain de jeu. Les adultes y entassaient les Mall's, griphonaient un chiffre sur le papier avant de reprendre leur compte, agissaient mécaniquement de la sorte jusqu'à ce que la fatigue les térasse. Mais certains soirs, une petite tête blonde jetait un œil sur le bureau, regardait avec admiration les pièces qui s'y accumulaient et aidait son père dans cette tâche qu'elle devrait un jour accomplir. Et l'adulte lui souriait, lui expliquait le fonctionnement et finissait par lui ébourrifer les cheveux en lui disant toujours sur le même ton amusé "tu es douée, tu sais !".

Et effectivement, la jeune fille continua à s'entraîner dans ce domaine. Elle accompagnait désormais ses parents à la boutique, écoutait avec attention les marchandages et les prix, les critiques des clients et leurs conversations. Un jour, le père d'Aubépine lui demanda de vendre un foulard en soie à la cliente qui se trouvait dans l'échoppe. La dame fut charmée par cette apprentie vendeuse et acheta le tissu. Le père de la petite lui permis même de garder l'argent de cette vente ! Il fallait avouer que l'homme était d'humeur particulièrement généreuses en ce temps-la. Il s'était mis en tête de se présenter comme chef de Contrée, et on affirmait qu'il aurait toutes les chances de parvenir à ses fins. À 11 ans, Aubépine ne comprenait pas exactement ce que ce poste impliquerait, elle savait juste que c'était important et que ce serait une incroyable occasion pour sa famille de briller davantage. Mais tous ne voyaient pas cette promotion d'un bon œil, et certains voulaient éviter cela à tout prix, même au prix de la vie d'une gamine de 11 ans. Elle se rendait à la boutique avec une de ses domestiques lorsqu'un homme les interpella. Ni l'une, ni l'autre n'eut l'occasion d'esquisser le moindre mouvement quand l'inconnu sortit de sa manche un stylet qu'il planta dans la poitrine d'Aubépine.
Tous crurent qu'elle allait y rester. Une telle blessure, si près du cœur, il y avait peu de chance qu'elle s'en sorte... Et pourtant, les prières de ses parents furent entendues, et Aubépine se remit peu à peu.

Les années passèrent et la petite blonde devint une ravissante jeune femme. Les mois après l'incident la changèrent complètement : elle fut employée comme tisserande, perfectionna ses connaissances en matière de commerce et devint une redoutable négociante. Ses rêves grandirent avec elle, nourris par son ambition croissante et ses espoirs de conquête, conquête de la société. C'est à 24 ans qu'elle rencontra Sarastan, un coup du sort qui fit naître en chacun d'eux un désir sans nom. Les rencontres se multiplièrent, leurs ébats également, jusqu'au jour où il eurent la folle idée de se fiancer. Le plus dur à convaincre restait le père de la promise, qu'Aubépine travailla pendant des semaines. "Il est orfèvre. C'est un bon métier, qui rapporte !", "Sarastan est charmant tu sais, tu t'en fais pour rien", "je t'assure que ce sera un bon parti"...

Les mensonges s'accumulaient, mais cet amas de dissimulations eut l'effet escompté : bien que réticent, le père de la jeune fille donna son accord, ce qui n'empêcha pas de célébrer les fiançailles à l'abri des regards, deux ans après leur rencontre. Puis le jeune homme retourna sur les routes; elle, est restée à Baranor. Mais pour combien de temps ? Des vaisseaux quittaient la ville chaque jour en directions de contrées lointaines, allaient à la rencontre d'autres peuples et d'autres cultures. Et Aubépine restait là, se contentant de rêver de voyage, d'un projet ambitieux, de gloire et de reconnaissance. Elle ne passerait pas sa vie ici, c'était certain. D'autres projets l'emmèneraient bien loin de là.


Un peu du vrai toi


Prénom / Pseudo : Atalante
Âge : 18 ans
Comment as-tu connu le forum ? Grâce à PRD
Depuis combien de temps fais-tu du RP ? Attendez, je vais retrouver la date... Depuis le 12 septembre 2011 soit (bon, j'ai jamais été douée en maths) 5 ans
Un p'tit mot à nous laisser ? Ces smileys ...
(Et la citation vient de Locke Lamora pour les curieux)

Code by Kallie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Drystan
Je t'apprends à nager ?
Métier : Pirate !
Localisation : Khalem.
Début de l'aventure : 16/09/2016
Discussions avec soi-même : 63
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 22 Nov - 10:13
Hééé, bienvenue !
Bon courage pour le reste de ta fiche, ça fait plaisir de voir des petits nouveaux rappliquer. J'espère que tu passeras du bon temps parmi nous \ô/

_________________



Drystan ironise en slategrey.
JOURNAL DE BORD
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Trianna Qureshi
Il ne suffit que d'y penser, pour être libre.
Féminin
Métier : Servante
Localisation : Athalie
Début de l'aventure : 02/08/2016
Discussions avec soi-même : 352
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 22 Nov - 10:48
Tu vas les détrousser toi les ptits nouveaux aussi, ou alors les jeter à la mer !

En tout cas bienvenue à la jolie Aubépine

Bon courage pour ta fiche et n'hésites pas si tu as la moindre question !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Mar 22 Nov - 15:30
Invité
Oooooh, mon Aubépine, ma belle et précieuse Aubépine !
Ravie que le personnage t'ait plu ! J'ai hâte de lire ta fiche, l'histoire étant déjà très agréable.
Bon courage et si jamais tu désires de plus amples précisions, n'hésite pas à me mpotter. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Mer 23 Nov - 23:26
Invité
Haaan, merci tout le monde

J'espère avoir bien compris le personnage, très cher fiancé. En tout cas, si quelque chose ne va pas, n'hésites pas à le dire ^^

Et Drystan, merci de ne pas me dépouiller tout de suite, je t'en serais extrêmement reconnaissante. Mais si tu devais le faire... j'arriverais même pas à t'en vouloir, j'aime trop ton avatar pour ça xD

Je termine ma fiche dans la semaine, le caractère ne devrait pas tarder à arriver.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Trianna Qureshi
Il ne suffit que d'y penser, pour être libre.
Féminin
Métier : Servante
Localisation : Athalie
Début de l'aventure : 02/08/2016
Discussions avec soi-même : 352
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 3 Déc - 0:39
Oh, elle a l'air toute douce mais aussi ... épineuse la jolie Aubépine !
(Oui ça va je sais, c'était facile :siffle:)

Pour moi tout est bon niveau univers. Et tu as un style d'écriture très agréable !

Je laisse le soin à Sarastan de jauger le reste concernant le BG du scénario :)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Lun 5 Déc - 12:14
Invité
Bonjour Aubépine !

Après lecture de ta fiche, je n'ai rien à y redire. Même si tu ne fais pas tellement état de sa liberté (relationnelle, en particulier), toutes les facettes du personnage y sont, le tout couché par une plume des plus agréables. En bref, je te valide, en espérant avoir bientôt la chance d'officialiser ce lien irp.

Merci encore d'avoir adopté ce prédéfini et à tout bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Severine Vendevert
Tu me laisses un goût amer, Pépin.
Féminin
Métier : Apothicaire
Localisation : Dorush
Début de l'aventure : 29/11/2016
Discussions avec soi-même : 177
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 5 Déc - 14:51
Félicitation pour la validation \o/

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Azran Surion
Ça vous dit rien une "Sirène" ?
Masculin
Métier : Capitaine Pirate
Localisation : Le Chien de Mer
Début de l'aventure : 03/12/2016
Discussions avec soi-même : 117
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 5 Déc - 17:26
Bienvenue
Oui je suis arrivé après mais j'ai été validé avant laissez-moi tranquille
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
De retour à Mathusalem :: À la fin de la journée... :: Bande de tire-au-flanc !-
Sauter vers: